Pour la Commission sur le monopole, il n’y a pas de problème de concurrence sur le marché de gros de l’énergie allemand

Pour la Commission sur le monopole, il n’y a pas de problème de concurrence sur le marché de gros de l’énergie allemand

La Commission sur le monopole (« Monopolkommission »), une instance consultative indépendante du gouvernement allemand, a publié aujourd’hui un rapport sur le niveau actuel de concurrence sur les marchés de gros de l’énergie allemands, en particulier sur celui de l’électricité. La commission considère que la concentration actuelle sur les marchés allemands de l’énergie ne justifie pas de préoccupation sur le degré de concurrence.


De 2014 à 2016, la part de marché des quatre plus gros producteurs d’électricité a chuté de 62 % à 54 %. D’autres indicateurs analysés par la Commission pour évaluer le niveau de concurrence, comme l’indice de fourniture résiduelle (IFR), ne révèlent pas de problème de concurrence sur le marché de gros de l’électricité.


Elle a également commenté les mécanismes concurrentiels de formation des prix sur ce marché. En l’absence d’un marché de capacité, les investissements dans de nouveaux actifs de production d’électricité réclament des majorations de prix au-delà des coûts marginaux à court-terme de la production pour l’énergie vendue. De telles majorations pourraient être interprétées comme des preuves de pouvoir de marché. La Commission sur le monopole a donc rappelé l’importance des recommandations pour distinguer les hausses de prix admissibles des hausses de prix abusives. L’Office fédéral de lutte contre les cartels allemand (Bundeskartellamt) a lancé une consultation publique sur les recommandations de formation des prix en 2016.


Frontier possède une expérience exhaustive du conseil sur les structures de marché et la formation des prix sur les marchés de gros de l’électricité en Allemagne.


• Nous avons réalisé une étude (en Allemand) pour le Ministère allemand de l’économie et de l’énergie (en collaboration avec Formaet Services) sur la fonctionnalité et la durabilité du marché de gros de l’électricité en 2015.
• Nous avons conseillé des entreprises du secteur de l’énergie lors d’une enquête sur les marchés de gros de l’électricité en 2010.
• En 2006, nous avons conseillé l’Office fédéral de lutte contre les cartels sur des questions de formation des prix suite à l’introduction du Système d’Échange de Quotas d’Émission (SEQE) de l’Union européenne.


De façon plus générale, Frontier conseille régulièrement des clients publics et privés sur des questions de concurrence dans le secteur de l’énergie comme dans d’autres.


Pour en savoir plus, contactez nous à l’adresse mail [email protected]

Strommarkt in Deutschland – Gewährleistet das derzeitige Marktdesign Versorgungssicherheit?