Frontier analyse les voies de la transition vers une économie peu carbonée en Allemagne

Frontier analyse les voies de la transition vers une économie peu carbonée en Allemagne

Deux études ont été publiées aujourd’hui par innogy SE, une filiale du conglomérat allemand de l’énergie RWE, qui analysent les cadres actuels et à venir de la décarbonation de l’économie allemande.


Avec une réduction des émissions de gaz à effet de serre (en particulier de dioxyde de carbone) de 80 à 95 % par rapport à 1990 d’ici 2050, l’Allemagne s’est fixée des objectifs de protection du climat ambitieux. Trois actions clés devraient permettre d’atteindre ces objectifs : réduire la consommation globale d’énergie, augmenter l’usage direct d’énergie renouvelable (comme la biomasse ou l’énergie solaire), et utiliser de l’énergie renouvelable dans de nouveaux secteurs, comme le transport ou le chauffage. L’étude de Frontier explore les défis soulevés pour y parvenir.


• La première étude s’intéresse à la transition vers une économie peu carbonée. Elle envisage une large gamme de technologies et concepts susceptibles de permettre l’emploi d’énergie renouvelable pour les transports et le chauffage à moyen et long terme. Néanmoins, nombre des technologies étant encore au stade du développement et le progrès scientifique étant par nature imprévisible, le rapport recommande que les politiques adoptent une approche souple susceptible de favoriser tous les types d’innovations et d’assurer l’impartialité envers les différentes technologies. L’étude montre comment une politique restrictive définissant un modèle pour le secteur de l’énergie, par exemple en 2050, et favorisant certaines technologies pour le réaliser ne permettrait pas des innovations essentielles. Parallèlement, les résultats suggèrent de conserver l’infrastructure énergétique existante – comme les installations gazières – pour un potentiel usage ultérieur – par exemple avec des gaz plus « verts » comme l’hydrogène issu de sources renouvelables –, mais aussi de tirer parti des avantages de la numérisation et de la décentralisation.
• La seconde étude examine les options pour une « stratégie plus verte » du gaz en Allemagne à plus court terme. En raison du cadre réglementaire en vigueur, le biogaz est actuellement principalement utilisé dans de petites centrales de cogénération chaleur-électricité dans le secteur allemand de l’électricité. Le développement croissant de la génération électrique à partir de sources renouvelables suggère cependant qu’à l’avenir, le biogaz pourrait être davantage employé dans les secteurs où la neutralité en carbone est plus difficile à atteindre que dans celui de l’électricité. L’étude envisage les options d’adaptation du cadre réglementaire du biogaz afin d’accroître l’utilisation de gaz « vert », en particulier pour le chauffage.


Frontier conseille régulièrement en matière de décarbonation du secteur de l’énergie et d’énergie renouvelable.


Pour en savoir plus, contactez nous à l’adresse mail [email protected] ou appeler +33 1 83 79 08 30 

Sektorkopplung - eine integrierte betrachtung